Entre équilibre et souplesse, les aînés gardent le rythme l’été !

Entre équilibre et souplesse, les aînés gardent le rythme l’été !

Si certains lieux sont désertés ou fonctionnent au ralenti pendant la période estivale, c'est loin d'être le cas à la résidence du Clos-du-Moulin, à Divatte-sur-Loire. Entre visites familiales, activités et sorties, les aînés gardent le rythme.

« Cette période, les 80 résidents reçoivent davantage leur famille. Seul un petit nombre part quelques jours pendant l'été chez leurs proches », précise Angélique Fleury, responsable de la vie sociale au sein de l'établissement. Pas question donc de ralentir les activités, bien au contraire.

Balades sur la Loire, pique-nique...

« Avec les beaux jours, nous proposons des balades sur la Loire, pique-nique et marche. En mai, une dizaine de résidents ont fait une escapade sur la côte vendéenne », détaille la responsable.

Lisa Lardeux, stagiaire en animation sociale pour un an, seconde Angélique Fleury dans l'ensemble des activités tout aussi nombreuses pendant l'été : atelier lecture, chant, pliage de serviettes, jeux de société, salon de coiffure.

Des intervenants extérieurs ponctuent le calendrier. Depuis cinq ans, Magali Darbois, éducatrice sportive, propose une intervention d'une heure chaque semaine. « Cette forme de gymnastique participe au maintien et à l'amélioration du capital santé tout en tenant compte des douleurs ou limites de chacun, explique l'éducatrice. En position assise, au travers d'exercices simples, nous travaillons sur l'équilibre, la souplesse, le renforcement musculaire et la mobilité articulaire. » Une vingtaine de résidents se prêtent volontiers à l'exercice.

entre-equilibre-et-souplesse-les-aines-gardent-le-rythme-lete

(Magali DARBOIS, Educatrice sportive)

Chaque mois, les résidents reçoivent la gazette interne, qui annonce le programme des activités mensuelles proposées par la vie sociale. Un petit journal interne auquel collaborent les résidents eux-mêmes. « Il est important qu'ils puissent choisir, cela leur permet d'exister et d'être en action dans une collectivité », commente Angélique Fleury.

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire